2018/01 annonce V3F- Lou Liame

Atelier Cine Passion - Velaux

L’idée d’un festival courts métrages non professionnels titille notre équipe Atelier Ciné Passion depuis 2016. L’enthousiasme de l’équipe municipale, des amis et sympathisants Velauxiens nous ont donné des ailes.

Le Velaux Festival du Film Francophone, dit V3F est né de toutes ces impulsions.

Nous souhaitons à travers ce festival rendre hommage au court métrage mal reconnu. C’est difficile d’exprimer une idée, de raconter une histoire aboutie en quinze minutes (+ou-)... C’est coûteux aussi, il faut faire preuve d’ingéniosité et développer d’étonnantes ressources pour faire aboutir nos réalisations. Elles paraissent toujours trop ambitieuses, mais nous ne reculons devant rien.

Notre force de réalisateurs non professionnels, c’est de ne subir aucune contrainte commerciale. Pas de producteur qui impose sa loi, sur la réalisation, sur le choix des acteurs, sur les modes de financement, sur les temps de tournage...

Cette liberté est vivante dans les courts métrages proposés à ce festival. Quelques uns nous ont d’ores et déjà séduits. Ils sont joyeux ou graves mais toujours étonnants d’imagination ou d’imaginaire. Nos réalisateurs arrivent de France bien entendu mais aussi du Liban, d’Algérie, de Belgique, du Luxembourg, de Suisse, du Cameroun, de République Dominicaine du Congo, du Togo... du Maroc, cent vingt-cinq films à ce jour, et ça ne cesse d’arriver...

Au sein de l’atelier nous avons créé une commission qui fonce avec confiance vers cette belle journée du samedi 14 avril à l’Espace NoVa de Velaux. Cette commission, « groupe des six » de l’atelier, est supervisée par Laurent Becker. Mais il assure aussi l’énorme charge de réception des films. Il s’appuie sur Daniel Lambert dont les aptitudes commerciales font des miracles. Prospection fort réussies de partenaires privés tels la Quincaillerie Aixoise, la librairie Goulard (Aix en Provence), les Vignerons du Mistral (Berre) l’Atelier de Françoise (fleuriste de Velaux), cette liste évolue. Ce sont des atouts forts de réussite de ce festival. Au niveau des médias, des rendez-vous sont pris pour nous assurer des temps d’antenne. Patrick Davis assure les liaisons avec le Québec, la Belgique et la ville de Coudoux. Vito Caracci dont les contacts en France et à l’étranger sont innombrables fait jouer son réseau de réalisateurs.

Janou et Christian Simon se partagent la prospection des partenaires privés locaux et les démarches administratives. Plus tard, Janou prendra en charge le suivi avec les réalisateurs et tout ce qui concerne l’accueil des jurés, des invités et des compétiteurs. Nous nous sommes partagés les zones de prospection pour mobiliser des réalisateurs à l’étranger.

La mission délicate du groupe des six est maintenant de visionner absolument tous les films que nous recevons. A partir de la grille d’évaluation dont nous disposons, nous confronterons nos ressentis pour chaque film et « choisirons » ensemble, les trente ou trente-cinq films qui seront sélectionnés à ce festival.

Nous comptons sur la présence de personnalités du cinéma dont les agendas doivent se préciser mi-février. Ce sera du beau monde dans notre jury et dans notre salle.

La ville de Velaux, le service communication et l’Espace NoVa sont des atouts importants quant à la promotion de ce festival.

Chaque membre de l’atelier agit à travers ses propres réseaux et les communes voisines commencent à s’impliquer dans notre projet, en particuliers avec le soutien du Maire et du service culturel de Coudoux. (soulignons ici, l’efficacité de notre ami Daniel Monier)

L’espace NoVa, espace magnifique s’ouvre pour tout ce beau monde et nous sommes profondément reconnaissants à l’équipe culturelle de Velaux, qui nous faire confiance.

La route est belle devant V3F, réservez journée et embarquez-vous avec nous pour ce voyage cinéma le 14 avril prochain départ de Velaux, Espace NoVa à partir de 9h30, l’entrée est libre.