FIESTA CHEZ CÉCILE-SEPT 2014

V3F Cine Passion Velaux

cecile.JPG
Mercredi 16 septembre, le soleil nous dégringole sur le museau en pluies diluviennes. On lorgne à travers les gouttes et on déprime... La fiesta chez Monier risque de tomber à l'eau. Lui qui parlait de piscine...
Faut-il prévoir d'annuler ? Laurent et moi nous décidons d'attendre la météo du soir pour aviser avec nos hôtes.... Et la météo du soir, pour jeudi 17 septembre, elle annonce un beau super fixe... Ouf !
 

Nous avons pu réunir une sympathique petite équipe ce jeudi là. La maison Monier est située dans une pinède proche de Rognac, avec un immense jardin et une maison qui n'en finit pas de s'étaler sous les arbres. Cécile délicieusement coquette nous accueille avec un tel enthousiasme ! C'est certain la journée sera une réussite. L'apéro finement équilibré nous propose une multitude de délicatesses que nous engloutissons avec bonne humeur. C'est à ne pas croire, le soleil cogne si dur que nous désertons le bord de la piscine pour nous rapatrier à l'ombre. Qui l'eut cru hier ?

C'est un pays aussi beau que déconcertant cette Provence !

 

Chacun de nous est arrivé avec son  bout de repas, et comme nous sommes une petite quinzaine, la table incroyablement garnie a l'aspect d'un vrai festin... Aïoli parfaitement épicé dans lequel nous noyons de la morue juste salée à point et des légumes goûteux, le pâté en croûte parle de l'Alsace et de vendanges et les vins qui nous accompagnent ont leur mot à dire. Le plateau de fromage est savoureux et les desserts à tomber à la renverse, le castel se dispute la palme d'or avec la tropézienne... Plus beau qu'au cinéma.

Nous sommes tous comblés, joyeux en parfaite harmonie.  Les caméras gardent les placards mais elles ont alimenté les discussions... La politique aussi avec le sourire et ce qu'il faut de détachement. On évoque différents aspects de la vie, on raconte des expériences extraordinaires qui captivent un public généreux... On se taquine et on rigole.
 

repas.jpg

 

repas 2.jpg

repas 2.jpg, by janoub

 

Le monde est pourri Madame, mais on s'en fout, on ne fait pas partie de ce monde-là aujourd'hui... Et puis on n'est pas sérieux quand on a dépassé la soixantaine;

C'est plus la peine !

On est juste heureux de partager ces instants précieux avec nos femmes ou compagnons, qui font eux aussi pour une journée, partie de notre équipe atelier... Quelle belle, quelle fine équipe ce jour là chez Cécile et Daniel.

Et puis sur la table quelque peu dévastée par nos agapes, pour chacun des convives apparaissent des petites coupes soigneusement nouées, Cécile nous laisse ainsi trace de son plaisir de nous accueillir. Wouah !